Histoire et patrimoine de la CCSH

La Communauté de Communes de Saint-Hippolyte est riche d'un patrimoine hérité d'un passé en lien avec :

  • l'eau : les écluses et les retenues d'eau d'époque médiévale ont longtemps servies aux scieries, aux tanneries et aux moulins.
  • la Suisse : les forges ont principalement servies à l'industrie suisse (horlogerie, outillage dont la pince maillée fabriquée à Montécheroux).
  • l'élevage : pour les besoins des filatures, des fruitières à comté.
  • la religion : les nombreuses églises dont la remarquable église du XIIème siècle des Terres de Chaux ou le couvent des Ursulines de Saint-Hippolyte témoignent de la prédominance du catholicisme bien qu'il y eut quelques bastions protestants tels qu'à Montécheroux.
L'ancienne tannerie de Saint-Hippolyte Le travail de la pince à Montécheroux Un poste de douane à Burnevillers Pont et couvent de Saint-Hippolyte L'Eglise Saint Léger des Terres de Chaux La fontaine aux lions à Vaufrey Lavoir à Chamesol


Aujourd’hui, les principaux moteurs de l’emploi sont :

  • l’automobile avec le groupe Peugeot Citroën à Sochaux-Montbéliard,
  • l’attractivité de la Suisse voisine notamment pour l’horlogerie.

La ressource hydraulique du Doubs est aujourd'hui utilisée par les centrales hydroélectriques et barrages de Vaufrey, Grosbois, Liebvillers et Dampjoux. La plus grande entreprise locale est la fabrique d’éponges Facel à Liebvillers. L’artisanat, le commerce et l’agriculture conforte le tissu économique local. L’élevage connaît un renouveau avec de jeunes exploitants (lait à comté, herbe, foins, regain pour les vaches montbéliardes). La gastronomie est typique du Haut-Doubs dans les restaurants, les boucheries-charcuteries et les fromageries.
 

Centrale hydroélectrique de Liebvillers Usine FACEL à Liebvillers Turbines de la centrale hydroélectrique à Dampjoux La fruitière à comté à Valoreille Le belvédère du Fondereau à Montandon Pêche sur le Doubs Visite guidée à Saint-Hippolyte


 

La CCSH jouit d’une qualité de vie certaine et se veut accueillante. 

Saint-Hippolyte, autrefois chef-lieu d’arrondissement, devenue « petite cité comtoise de caractère » et les villages évoluent dans un cadre architectural et naturel exceptionnel. Particulièrement fière de ce patrimoine, la CCSH s’attache à sa sauvegarde et à sa mise en valeur : visites guidées dans Saint-Hippolyte, animations annuelles : Festival « Musiques à Saint-Hipp », Fête de la Saucisse, Printemps des Arts et Musée de la Pince à Montécheroux,…
La richesse de l’environnement naturel se découvre au travers des activités sportives et de détente : la pêche sur le Dessoubre, rivière de 1ère catégorie, et sur le Doubs, l’escalade sur certaines parois rocheuses, le canoë-kayak sur le Doubs, la randonnée pédestre sur le GR5 ou les circuits locaux et la randonnée VTT sur la GTJ.

Pour en savoir plus, cliquez sur www.tourisme-saint-hippolyte-doubs.fr

Retour haut de page
ImprimerVersion PDFplan du siteDiminuer la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères
Carte Saint-Hippolyte
Office de Tourisme de Saint-Hippolyte
Actualit&eacutes
Météo